Indicateurs

Viser la multiperformance

Le projet Syppre doit permettre, à l’horizon 2025, d’améliorer les indicateurs de la multiperformance des systèmes de culture.

Par rapport au système témoin, les systèmes de culture innovants sont conçus pour être durables du point de vue agronomique, moins consommateurs d’intrants (- 10 à – 40 %), tout en permettant de maintenir des marges économiques au moins équivalentes.

Ces systèmes de culture sont étudiés pour améliorer leurs performances environnementales en réduisant de 10 à 30 % les émissions de gaz à effet de serre et en améliorant de 20 à 50 % leur efficience énergétique. L’augmentation du stock de carbone dans le sol dépend du milieu : de 1 à 4 pour mille/an.

La fertilité des sols peut se mesurer à l’action des vers de terre

Le challenge consiste à travailler avec les agriculteurs et les filières pour faciliter la maîtrise de systèmes de culture plus durables, mais techniquement plus complexes.

Une ambition en quelques chiffres

  • + 10 % de productivité/ha
  • – 10 à – 40 % d’intrants
  • – 10 à – 30 % d’émissions de gaz à effet de serre
  • + 1 à + 4 pour mille par an de carbone dans le solVerbatim hors texte (sans photo)

« Il y a la notion de système et l’évaluation de ces systèmes. Il s’agit d’appréhender la manière dont les systèmes répondent aux objectifs fixés et dans quelle proportion. On n’a pas trouvé le système magique : il faut voir les choix possibles et les compromis »

Lionel ALLETTO, Chambre Régionale d’Agriculture Occitanie, INRA UMR AGIR