Les objectifs

Répondre aux défis de l’agriculture

Le projet Syppre a l’ambition d’apporter des réponses aux attentes de la société et aux défis qui se présentent à l’agriculture aux niveaux français, européen et international.

Ces réponses empruntent le chemin d’une agroécologie performante, prônée par les pouvoirs publics, les organismes de recherche et de développement, à savoir réconcilier l’agronomie et l’écologie dans une approche de développement durable.

La vision stratégique de Syppre consiste à résoudre une équation complexe, c’est-à-dire produire davantage, proposer des produits de qualité, travailler dans des conditions respectueuses de l’environnement et être performant au plan économique.

Des systèmes innovants et performants

Préparation du sol pour le semis du maïs sur la plateforme Syppre Béarn

L’amélioration des performances de chaque culture mise en place sur l’exploitation agricole est nécessaire, mais elle n’est pas suffisante. Il convient de raisonner dans une approche transversale qui prend en compte le système de culture en intégrant les interactions du sol, de la plante et du climat et, d’une manière plus générale, le système de production de l’exploitation agricole dans son environnement économique et territorial.

Triple performance

Le projet Syppre se propose d’accompagner la mise au point de systèmes de grande culture innovants, optimisés par rapport à l’existant et répondant à un objectif de triple performance :

Inauguration de la plateforme Syppre Picardie
  • La productivité physique : maximiser la production tout en respectant les critères de qualité exigés par les marchés
  • La rentabilité économique : garantir la rémunération du travail et du capital investi
  • L’excellence environnementale : diminuer les impacts environnementaux des pratiques (engrais, produits phytosanitaires) et faire face aux défis climatiques

« Le système de culture, c’est la base de la réflexion sur l’évolution de l’agriculture pour répondre aux enjeux environnementaux et sociétaux ».

Pascale GAILLOT, Conseillère Régionale Grand Est, Vice-présidente Agriculture et Ruralité