Des abeilles adhérent au projet Syppre

Trois ruches ont été installées sur la plateforme Syppre de Picardie, à la faveur d’un partenariat avec la start-up Terre des abeilles. Objectif : préserver la biodiversité et mettre en valeur nos écosystèmes.

La plateforme Syppre a noué un partenariat avec Terre des abeilles. Cette start-up, développée par le négociant Ternoveo, installe des ruches auprès des agriculteurs des Hauts-de-France afin de développer la biodiversité et faire coexister les pratiques agronomiques et l’apiculture.

Au début du mois de juin, la plateforme Syppre a ainsi accueilli trois ruches, situées en bordure des parcelles. Elle s’est engagée à mener une démarche éco-responsable en utilisant les bonnes pratiques culturales, dans le respect de cet auxiliaire indispensable et de la biodiversité.  

Pour la plateforme Syppre, l’objectif est de « montrer que les pratiques agricoles ne sont pas néfastes à la vie des abeilles, qui peuvent cohabiter avec les différents systèmes de culture », confirme Nicolas Latraye, ingénieur de développement de Terres Inovia et animateur de la plateforme. Ce partenariat a été signé pour deux ans et pourra être reconduit.


Sur la même thématique

 

Dans la même région

 

 

La lentille, une culture à valoriser

Sur la plateforme Syppre Berry, la lentille constitue un excellent précédent. Quels sont ses avantages dans la rotation et le système de cultures ? Les explications de Gilles Sauzet, ingénieur de

Une levée précoce pour des colzas sains

Sur la plateforme Syppre du Berry, les colzas, levés précocement, font état d’une belle croissance. Sur la plateforme Syppre, tous les colzas levés mi-août ont aujourd’hui de belles biomasses, comprises

A lire aussi

 

Syppre Berry : coup d’envoi réussi pour les colloques régionaux

La plateforme du Berry a ouvert le bal des colloques régionaux de l’Action Syppre ce jeudi 16 mai 2024. Plus de deux cents participants, majoritairement des agriculteurs, ont fait le déplacement, notamment pour y découvrir des leviers de gestion des adventices. La météo s’est montrée clémente pour le coup d’envoi des colloques Syppre, qui s’est

Les derniers
articles