Gestion sans glyphosate de l’interculture avant betterave en TCS

En mobilisant un strip-till, une rampe de localisation, et une bineuse, la plateforme Syppre Champagne est parvenue à gérer sans glyphosate une interculture avant betterave en TCS. C’est ce qui est détaillé dans un article paru dans le Cahier Technique du Betteravier Français daté du 6 octobre 2020.

Dans le système innovant de la plateforme Syppre Champagne, le semis des betteraves est réalisé en combiné d’un strip-till. La contrainte fixée de se passer du glyphosate complique fortement les choses. En sortie d’hiver, la réalisation de déchaumages pour gérer le resalissement entrainerait une dégradation de la qualité du travail du stip-till et une mauvaise levée des betteraves.

La stratégie mise en place en 2019/20 a alors consisté à : réaliser un semis combiné au strip-till sur la parcelle resalie, réaliser les interventions de désherbage chimique en localisé, biner dès que possible pour gérer le salissement de l’inter-rang.

L’article publié dans le Betteravier français précise les itinéraires conduits et les limites observées.

Consulter l’article du Betteravier Français


Les travaux menés sur la plateforme champenoise de Syppre bénéficient du financement de DiverIMPACTS

Sur la même thématique

 

Dans la même région

 

 

Tour de plaine : les semis ont été réalisés

La plateforme Syppre Picardie a réalisé un tour de plaine, le 26 avril. Nicolas Latraye, ingénieur de développement de Terres Inovia pour les Hauts-de-France, passe en revue toutes les cultures

A lire aussi

 

Bilan de huit ans d’essais pour réduire l’usage des produits phytosanitaires

Après huit ans d’expérimentation, la majorité des plateformes de l’Action Syppre a réduit ses IFT, sans toutefois atteindre l’objectif initial de -50 %. Si la rotation semble effectivement avoir un effet sur la réduction des IFT, la diversification est, selon les cas, un levier ou un frein.     L’un des axes travaillés par Arvalis, l’ITB

Les derniers
articles