#SyppreChampagne Reprise des travaux à la sortie de l’hiver

Article publié le 12 mars 2021
Epandage des engrais de fond

Début février, les colzas ont été pesés pour estimer leurs besoins en azote : leurs biomasses sont de 0,32 kg/m² pour le colza témoin (semis sur labour) et de 1,89 kg/m² pour le colza innovant (Strip Till). Le colza innovant présente des élongations de 6 cm en moyenne. Les fortes gelées (-10)° de mi-février ont eu un impact non évalué à ce jour (gel de l’Apex, des boutons…).

Les apports de fumure de fond ont été réalisés au plus proche des semis de printemps, pendant cette période de gelée, limitant ainsi le tassement de sol. Un déchaumage est également réalisé sur ce sol gelé avec un vibroculteur – scalpeur à faible profondeur dans les futures parcelles de betteraves implantées au Strip Till. Ceci a permis d’extirper tous résidus de CIPAN ou repiquages de vulpins et de potentiellement remédier aux difficultés de salissement rencontrées la campagne précédente dans cet itinéraire technique, avec le choix de ne plus utiliser de glyphosate.

Les orges et pois de printemps (associé à du blé pour tenter de limiter les dégâts de pigeons) ont été semés le 25 février dans de bonnes conditions. Avant le semis de pois, un labour a été réalisé, le seul sur la rotation de 10 ans du système innovant : il a permis d’enfouir un bon nombre de graines adventices.

Labour avant pois, enfouissement du vulpin
Semis des pois et orges de printemps en bonnes conditions

Les prochains semis seront l’implantation des betteraves et du chanvre.