#SyppreChampagne – Un printemps compliqué sur la plateforme

L’épisode de gel qui a frappé le pays début avril a impacté la plateforme champenoise de Syppre, particulièrement les betteraves et colzas.

Les cultures de printemps, orge, pois, chanvre et betteraves sont maintenant toutes en place.

Les gelées du début du mois d’avril ont entrainé des baisses de population en betteraves, notamment dans la modalité sur labour du système témoin. Un re-semis  de cette modalité  est en cours après un passage de herse étrille pour nettoyer la parcelle.

Les betteraves du système innovant, implantées suite à un passage de strip-till, ont subi les gelées mais la  population observée, de l’ordre de 60000 pieds à l’hectare, ne nécessite pas de re-semis.

Ces gelées ont également impactées les colzas, et notamment ceux du système innovant. L’impact sur cette culture a été amplifié par la présence de nombreuses larves de charançons. Elle sera remplacé à la fin du mois par du tournesol implanté au strip-till entre les rangs de colza (détruit au glyphosate).

Pour le désherbage de ces cultures de printemps, deux passages de herse étrille ont été réalisés et devraient être satisfaisants dans les orges et pois. Le chanvre sera également désherbé avec la herse étrille. Les betteraves sont désherbées chimiquement sur le rang, l’inter-rang est géré à la bineuse, ce qui permet une baisse de l’IFT de 60 %.

Les travaux menés sur la plateforme champenoise de Syppre bénéficient du financement de DiverIMPACTS

Sur la même thématique

 

Dans la même région

 

 

Syppre Béarn, un hiver doux pour les cultures d’hiver

Les conditions climatiques de l’automne ont été plutôt favorables aux cultures d’hiver (blé tendre d’hiver et colza). Les différents couvert ont profité des températures clémentes de la fin d’année pour

A lire aussi

 

Syppre Berry : coup d’envoi réussi pour les colloques régionaux

La plateforme du Berry a ouvert le bal des colloques régionaux de l’Action Syppre ce jeudi 16 mai 2024. Plus de deux cents participants, majoritairement des agriculteurs, ont fait le déplacement, notamment pour y découvrir des leviers de gestion des adventices. La météo s’est montrée clémente pour le coup d’envoi des colloques Syppre, qui s’est

Les derniers
articles