#SyppreChampagne – Fin de campagne 2020-2021

Les récoltes de la campagne 2020/21 sur la plateforme Champenoise sont maintenant terminées. Le chanvre et les betteraves ont été récoltés et présentent de bons rendements.

Le chanvre a été récolté le 8 octobre puis la paille a été fauchée. Les rendements en chènevis sont très corrects allant de 10 à 11,5 qx/ha. Cette année, les parcelles de chanvre sont restées propres contrairement aux campagnes précédentes. Un passage de herse étrille a été réalisé à la levée de la culture, qui a permis d’éliminer une grande quantité de chénopodes habituellement problématiques sur la plateforme. Le taux d’impureté moyen à la récolte était de 3,2 % contre 30 % en 2020.
La paille a été pressée le 16 octobre avec un rendement, lui aussi correct, de 9,1 T/ha.

Récolte de chanvre

La récolte des betteraves a eu lieu le 27 octobre. Cette récolte a été réalisé par GRIMME, avec la nouvelle REXOR 6300, lors de leur tournée de démonstrations #RowShow2021.
Les rendements sont bons cette année avec une richesse de 18,2 %.
La modalité témoin sur labour (re-semée le 21 avril suite au gel) a un rendement de 95,6 T/ha à 16°.
Les modalités innovantes en Strip Till (non re-semées) vont de 95,8 à 101,1 T/ha à 16°. Le rendement le moins bon s’explique par un salissement assez important de chénopodes sur les 3 répétitions, certainement dû aux précédents et antéprécédents de cette modalité.

Récolte des betteraves

Les cultures de la future campagne se mettent désormais en place : tous les blés sont semés, les pois d’hiver sont aussi implantés depuis le 10 novembre.

Sur la même thématique

 

Plateformes Syppre : bilan de l’arrêt du glyphosate

Le dispositif inter-instituts étudie les pratiques mises en œuvre en l’absence de glyphosate et leurs conséquences sur la maîtrise des adventices et sur l’implantation des cultures. Quatre sites servent de

Dans la même région

 

 

A lire aussi

 

Bilan de huit ans d’essais pour réduire l’usage des produits phytosanitaires

Après huit ans d’expérimentation, la majorité des plateformes de l’Action Syppre a réduit ses IFT, sans toutefois atteindre l’objectif initial de -50 %. Si la rotation semble effectivement avoir un effet sur la réduction des IFT, la diversification est, selon les cas, un levier ou un frein.     L’un des axes travaillés par Arvalis, l’ITB

Les derniers
articles