Reprise des travaux sur #SyppreChampagne

Les travaux de printemps ont commencé sur la plateforme Champenoise (apport d’engrais, semis, etc.). Ils sont menés en prenant en compte la modification d’assolement décidée début mars en COPIL.

Les apports d’engrais minéraux (phosphore, potasse, sulfate de magnésie) ont pu être réalisés sur la plateforme, dans de bonnes conditions d’humidité du sol, évitant le tassement par les passages de roues. Les premiers apports d’engrais azotés, sous forme ammonitrate, ont également été fait sur blé, colza, orge de printemps ainsi que pour les futurs semis de betteraves.

Les semis d’orge de printemps se sont faits dans de bonnes conditions le 1er mars. Il  a été nécessaire de laisser la terre se ressuyer entre le travail d’ouverture et de semis, malgré un hiver plutôt sec. Le sol reste humide en profondeur.

Préparation betteraves / vulpins

Avec le choix de ne plus utiliser de glyphosate sur la plateforme, le mode d’implantation des betteraves au strip till se complique. Il a donc été nécessaire de réaliser une destruction des cultures intermédiaires en entrée d’hiver mécaniquement. Début mars, un scalpage léger (3 – 4 cm de profondeur) a permis de déchausser les repousses de céréales et les vulpins déjà bien développés. Puis après quelques jours de ressuyage, un passage de herse rotative a aplani et resserré le sol. Les vulpins sèchent sur la terre. Avant l’implantation au strip till des betteraves, des interventions de faux semis (herse étrille, croskill) seront réalisées si les conditions le permettent.

Enfin, le COPIL Syppre Champagne s’est réuni le 2 mars et a été décidé une modification de l’assolement. Pour les semis de 2022, il avait été précédemment décidé de remplacer le pois de printemps par de l’orge de printemps, du fait de ses mauvaises performances. Cette orge se retrouve en précédent colza dans l’assolement, qui ne profite plus de l’effet bénéfique du précédent légumineuse. Le choix est donc d’inter-changer les positionnements du chanvre et du colza pour mettre celui-ci derrière le pois d’hiver.

Sur la même thématique

 

Syppre Picardie : tout est enfin levé !

Les conditions climatiques compliquées du printemps n’ont pas permis des semis et plantations aux dates optimales. Maintenant que toutes les cultures sont levées sur la plateforme Picardie, Terres Inovia vous

Dans la même région

 

 

Tour de plaine : les semis ont été réalisés

La plateforme Syppre Picardie a réalisé un tour de plaine, le 26 avril. Nicolas Latraye, ingénieur de développement de Terres Inovia pour les Hauts-de-France, passe en revue toutes les cultures

A lire aussi

 

Bilan de huit ans d’essais pour réduire l’usage des produits phytosanitaires

Après huit ans d’expérimentation, la majorité des plateformes de l’Action Syppre a réduit ses IFT, sans toutefois atteindre l’objectif initial de -50 %. Si la rotation semble effectivement avoir un effet sur la réduction des IFT, la diversification est, selon les cas, un levier ou un frein.     L’un des axes travaillés par Arvalis, l’ITB

Les derniers
articles