Une approche innovante sur la fertilité des sols en test dans les réseaux d’agriculteurs

Parmi les six réseaux d’agriculteurs impliqués dans le projet Transi’Sols, piloté par Terres Inovia, quatre sont liés aux plateformes Syppre (Berry, Lauragais, Béarn et Picardie). L’ajustement pas à pas des pratiques favorables au fonctionnement des sols et à leur fertilité y est testé à travers l’approche « tableaux de bord ».

Les indicateurs utilisés dans l’approche tableaux de bord sont majoritairement visuels @S.Cadoux/ Terres Inovia

Imaginer puis tester de nouvelles stratégies, les évaluer et les adapter en continu pour qu’elles répondent aux attentes des agriculteurs vis-à-vis des sols, c’est la démarche que permettent les outils « tableaux de bord », déployés, entre autres, dans quatre réseaux d’agriculteurs liés aux plateformes Syppre. « Les stratégies à mettre en œuvre ne sont pas réfléchies à partir de pratiques ou leviers clés de l’agroécologie. C’est l’objectif des agriculteurs qui sert de base aux réflexions : les résultats importent davantage que les moyens pour les atteindre », explique Terres Inovia dans le numéro de décembre 2023 de Perspectives agricoles au sujet du projet Transi’Sols[1].

Une approche basée sur des indicateurs facilement observables

Le tableau de bord est construit sur la base de trois éléments reliés entre eux par des liens de cause à effet : un résultat attendu par un collectif d’agriculteurs, des états-clés contribuant à l’atteinte du résultat attendu, des pratiques-clés a priori adaptées pour atteindre les états-clés. Les indicateurs utilisés (observations ou mesures) sont en majorité visuels et relatifs, parfois différents de ceux utilisés par les agronomes en expérimentation. Facilement transférable, l’approche « tableaux de bord » est intéressante car elle s’adapte aux contextes de chaque fermes et aux objectifs des agriculteurs qui les dirigent.

Pour en savoir plus sur cette méthodologie, consultez dès à présent l’article complet sur le site de Perspectives Agricoles.


[1]  Transi’Sols ( 2022-2026) : projet piloté par Terres Inovia en partenariat avec ISARA, AgroTransfert RT, Agrod’Oc Union des CETA d’Oc, INRAE UMR SAD-APT et Chambre d’Agriculture des Pyrénées Atlantiques (financement CASDAR , AAP Co-innovations 2022 de France AgriMer)

Sur la même thématique

 

Dans la même région

 

 

La diversification des cultures à l’épreuve du terrain

Après quatre campagnes d’expérimentation, le principal facteur d’explication des performances des systèmes innovants expérimentés dans Syppre est l’effet de la diversification, couplé à la maîtrise plus ou moins aisée de

A lire aussi

 

Bilan de huit ans d’essais pour réduire l’usage des produits phytosanitaires

Après huit ans d’expérimentation, la majorité des plateformes de l’Action Syppre a réduit ses IFT, sans toutefois atteindre l’objectif initial de -50 %. Si la rotation semble effectivement avoir un effet sur la réduction des IFT, la diversification est, selon les cas, un levier ou un frein.     L’un des axes travaillés par Arvalis, l’ITB

Les derniers
articles