Cinq dates à retenir pour visiter les plateformes Syppre   

En 2024, Syppre vous invite sur les cinq plateformes expérimentales du projet pour partager le bilan de huit années d’expérimentation autour de la recherche de la multiperformance dans les systèmes de grandes cultures.

 

Viste de la plateforme expérimentale Syppre Lauragais.

Peut-on mieux gérer les adventices en modifiant son système de culture ? Comment maintenir le capital sol de ses parcelles en changeant ses pratiques ? Quels effets des solutions mises en œuvre sur le stockage de carbone dans le sol ? Ou encore, quelles préconisations pour réussir l’implantation des cultures et des couverts dans des systèmes plus diversifiés et qui réduisent le travail du sol profond ? Ces visites seront l’occasion de discuter des enseignements techniques issus des expérimentations qui explorent l’intérêt de raisonner à l’échelle du système de culture. Les résultats économiques et environnementaux des solutions testées complèteront les présentations.

Ce sont donc 5 demi-journées, suivies ou précédées d’un repas, auxquelles vous êtes invités :

  • Le 16 mai sur la plateforme Syppre Berry, à Villedieu sur Indre : rendez à 12h pour un déjeuner champêtre suivi de la visite
  • Le 30 mai sur la plateforme Syppre Picardie, à Estrées Mons : rendez-vous à 9h sur la plateforme Syppre Picardie. Déjeuner sur place.
  • Le 6 juin sur la plateforme Syppre Lauragais, à Vieillevigne : rendez à 9h à la station expérimentale d’En Crambade. Déjeuner sur place.
  • Le 11 juin sur la plateforme Syppre Béarn, à Sendets : rendez vous à 14h à la salle communale du village avant de rejoindre la parcelle. Diner sur place
  • Le 24 octobre sur la plateforme Syppre Champagne, à Betheny : rendez-vous sur la plateforme à 9h30. La visite sera suivie d’un apéritif déjeunatoire.

Je m’inscris : https://docs.google.com/forms/d/1Ap6pHn22XySRvO7_c-rAiixTXENBw6BkM5aPP7Yl6LI/edit

Sur la même thématique

 

Prudence sur la maitrise des adventices

Sur Syppre Champagne, la maitrise des adventices est globalement bonne sur les céréales, mais la prudence est de mise sur certaines d’entre elles. Sur une plateforme où le potentiel de

Dans la même région

 

 

A lire aussi

 

Bilan de huit ans d’essais pour réduire l’usage des produits phytosanitaires

Après huit ans d’expérimentation, la majorité des plateformes de l’Action Syppre a réduit ses IFT, sans toutefois atteindre l’objectif initial de -50 %. Si la rotation semble effectivement avoir un effet sur la réduction des IFT, la diversification est, selon les cas, un levier ou un frein.     L’un des axes travaillés par Arvalis, l’ITB

Les derniers
articles