Syppre Lauragais: le blé s’enracine plus profondément que prévu

Une fosse réalisée dans une parcelle de blé dur met en évidence une profondeur d’enracinement allant jusqu’à 1,5m. Une information précieuse pour caractériser le réservoir utile du sol.

Afin de compléter la caractérisation des sols sur la plateforme Syppre Lauragais, un profil racinaire a été ouvert dans une parcelle en blé dur du système innovant le 17 juin 2020.

Il s’agit d’une fosse d’1,7 m de profondeur (photo 1) dans lequel les racines de blés sont décomptées grâce à une grille spécifique (photo 2). Cela permet de connaître la profondeur de sol prospecté par la culture. On a sélectionné le blé car de toutes les cultures présentes dans le système à cette époque, c’est celle dont les racines sont capables d’aller le plus loin et dont le stade de développement est le plus avancé.

Photo 1 : Fosse de 1.7 m de profondeur
Photo 2 : Grille pour le décompte des racines

Contre toute attente, on trouve des racines de blé jusqu’à 1,5 mètre de profondeur alors même qu’une zone assez compacte se trouve entre 50 cm et 1m.

Ces observations permettront de mieux caractériser le réservoir utile de la parcelle et donc d’avoir un meilleur bilan hydrique en fin de campagne.

Sur la même thématique

 

Plateformes Syppre : bilan de l’arrêt du glyphosate

Le dispositif inter-instituts étudie les pratiques mises en œuvre en l’absence de glyphosate et leurs conséquences sur la maîtrise des adventices et sur l’implantation des cultures. Quatre sites servent de

Dans la même région

 

 

A lire aussi

 

Syppre Berry : coup d’envoi réussi pour les colloques régionaux

La plateforme du Berry a ouvert le bal des colloques régionaux de l’Action Syppre ce jeudi 16 mai 2024. Plus de deux cents participants, majoritairement des agriculteurs, ont fait le déplacement, notamment pour y découvrir des leviers de gestion des adventices. La météo s’est montrée clémente pour le coup d’envoi des colloques Syppre, qui s’est

Les derniers
articles