#SyppreChampagne – La plateforme visitée ce printemps

La plateforme expérimentale du projet Syppre en terres de craie a accueilli des agriculteurs lors de 2 visites en mai et juin, l’occasion de présenter le projet Syppre mais aussi le système innovant mis en place et d’échanger avec eux.

Le 19 mai, une quinzaine d’agriculteurs adhérents du GRCETA de l’Aube ainsi que leur technicien Thomas BEZIAUD sont venus visiter la plateforme Syppre champenoise.

La journée a commencé par une présentation du site TERRALAB par Gaël PONSARDIN (Chambre d’Agriculture de la Marne), avec la définition de ses objectifs, résultats, travaux et projets, suivi d’une visite en bus de la plateforme située sur l’ancienne Base 112.
L’après-midi, Paul TAUVEL (ITB, chef de projet Syppre) a présenté le réseau Syppre, ses 5 plateformes et leurs objectifs, avec un focus sur la plateforme champenoise, un bilan des 6 années, les réussites et les échecs, et les évolutions prévues.
Puis Jonathan MAJERUS (ITB, pilote opérationnel Syppre) a fait visiter la plateforme en expliquant les itinéraires, les problèmes techniques rencontrés, les réussites.
Les échanges entre l’équipe Syppre et ce groupe d’agriculteurs ont été enrichissants et permettent de remettre en question certaines techniques.

Le 8 juin, un groupe de 8 agriculteurs, adhérents à la CGB Champagne Bourgogne, sont venus à leur tour visiter la plateforme. La même présentation de Syppre leur a été faite, le tour des parcelles s’est fait en voiture sous la pluie tant attendue.
Les échanges ont également été très fructueux.

Sur la même thématique

 

Plateformes Syppre : bilan de l’arrêt du glyphosate

Le dispositif inter-instituts étudie les pratiques mises en œuvre en l’absence de glyphosate et leurs conséquences sur la maîtrise des adventices et sur l’implantation des cultures. Quatre sites servent de

Dans la même région

 

 

A lire aussi

 

Bilan de huit ans d’essais pour réduire l’usage des produits phytosanitaires

Après huit ans d’expérimentation, la majorité des plateformes de l’Action Syppre a réduit ses IFT, sans toutefois atteindre l’objectif initial de -50 %. Si la rotation semble effectivement avoir un effet sur la réduction des IFT, la diversification est, selon les cas, un levier ou un frein.     L’un des axes travaillés par Arvalis, l’ITB

Les derniers
articles