Des conditions climatiques estivales très difficiles pour les semis de couverts d’interculture du début d’été

Semis de couvert

A l’image de ce qui s’est passé dans de nombreuses régions, il n’est tombé sur la plateforme Syppre Lauragais (Vieillevigne 31) que 14 mm de pluie entre le 25 juin et le 25 aout, soit le minimum historique sur cette période depuis l’ouverture de la station météo en 1985 alors que la moyenne se situe entre 80 et 90 mm.

Fin juin ont été installés des couverts végétaux : un sorgho fourrager après le blé et du sarrasin après le pois protéagineux, avec un objectif de culture dérobée.

Les semis de couverts ont été réalisés soit en semis direct, sur les chaumes indemnes de repousses d’adventices, soit après déchaumage sur les modalités présentant des repousses (ray-grass, liseron, …). Les levées ont été partielles, par taches en semis direct. Elles ont été pratiquement nulles en semis sur sol travaillé.

Semis de couverts
A gauche : semis direct A droite: semis sur sol travaillé.

La levée du sarrasin a également été très mauvaise.  En revanche, grâce au retour des pluies (25 mm entre fin août – début septembre), on observe une seconde vague très décalée de levée mais qui ne permettra pas d’assurer l’objectif de récolte. De même, ces premières pluies ont provoqué de fortes levées de ray-grass permettant d’espérer un bon effet faux-semis pour la maitrise des adventices dans les cultures suivantes.

A gauche : 2 vagues de levées des sarrasins.
A droite : forte levée de ray-grass après les pluies de fin août

Sur la même thématique

 

Syppre Picardie : tout est enfin levé !

Les conditions climatiques compliquées du printemps n’ont pas permis des semis et plantations aux dates optimales. Maintenant que toutes les cultures sont levées sur la plateforme Picardie, Terres Inovia vous

Dans la même région

 

 

Syppre aux Culturales

Près d’une centaine de visiteurs se sont pressés aux visites de la plateforme Syppre champagne, qui se déroulaient en marge des Culturales®. Ce salon de plein champ organisé tous les

A lire aussi

 

Bilan de huit ans d’essais pour réduire l’usage des produits phytosanitaires

Après huit ans d’expérimentation, la majorité des plateformes de l’Action Syppre a réduit ses IFT, sans toutefois atteindre l’objectif initial de -50 %. Si la rotation semble effectivement avoir un effet sur la réduction des IFT, la diversification est, selon les cas, un levier ou un frein.     L’un des axes travaillés par Arvalis, l’ITB

Les derniers
articles