Une journée de travail et de visite de la plateforme #SyppreChampagne, dans le cadre du projet ClieNFarms

Le projet ClieNFarms est conduit à l’échelle européenne (lauréat de l’appel à projet Horizon Europe, piloté par INRAE, avec un volet français Nord-Est animé par Terres Inovia), il a démarré en 2022. Il s’appuie sur des « fermes de démonstration », dont Syppre Champagne et le dispositif Terralab bas-carbone font partie, qui mettent en œuvre et évaluent des pratiques bas-carbone à l’échelle de systèmes de cultures. Les pratiques et les systèmes testés sont proposés à des cercles plus larges d’exploitations « pilotes » qui les appliquent à plus grande échelle et contribuent également au transfert.

La journée du 13 avril était consacrée, le matin, à des partages d’informations entre la ferme « démonstration » et les fermes « pilotes » du périmètre Nord-Est. L’après-midi ouvrait le site à la visite, pour une présentation des systèmes expérimentés, et se concluait par un atelier d’échange sur les pratiques présentées. Ce temps de partage d’expériences permettait de proposer aux exploitants présents une adhésion informelle au projet, par un accès à l’information et la participation aux visites qui seront prévues régulièrement.

L’ITB, Terres Inovia, et Arvalis, déjà partenaires dans Syppre, sont associés à Terrasolis avec un objectif de complémentarité en constituant ensemble une ferme de démonstration. Le système innovant de Syppre a, dans ses objectifs, la réduction des émissions de GES par la réduction de la fertilisation minérale azotée, dont on sait qu’elle pèse fortement sur les bilans carbone des exploitations de grande culture. Le système s’appuie également sur un travail du sol simplifié, l’introduction de cultures bas intrants (à besoins modérés en azote), tels que le chanvre, les légumineuses. Les intercultures sont couvertes de façon maximale, avec des semis précoces des couverts pour produire de la biomasse restituée au sol. Le dispositif est à même de produire des références complètes, avec la présence de toutes cultures, des rotations tous les ans et une randomisation des parcelles en trois répétitions. Terrasolis travaille en parallèle sur un système qui se différencie par la présence de luzerne dans la succession, avec des implantations par « relay cropping », système voué aussi à alimenter un méthaniseur par l’implantation de Cultures Intermédiaires à Valorisation Energétique (CIVE).

Sur la même thématique

 

Dans la même région

 

 

Suivez Syppre sur Twitter

. Le saviez-vous ? Syppre est présent sur Twitter. Abonnez-vous ! Suivre @ProjetSyppre c’est suivre l’actualité de l’action au quotidien. Les ingénieurs et techniciens engagés dans le programme de recherche

A lire aussi

 

Colloques Syppre : découvrez le programme détaillé de chaque plateforme !

Le programme des colloques varie selon les régions afin de présenter les enseignements de l’Action Syppre au plus près des contextes locaux. Les ateliers prévus pour chaque demi-journée sont présentés ci-après. Syppre Berry : rendez-vous le 16 mai à 12h à Villedieu-sur-Indre (36) Diversifier sa rotation avec des cultures d’été pour une amélioration de la gestion

Les derniers
articles