Exceptionnel : des semis de céréales ultra tardifs à suivre de près

A l’image de ce qui se passe pour un grand nombre d’agriculteurs de la région, les semis des céréales d’hiver sont cette année très perturbés par la météo.

céréales en semis différé
Parcelle semis différé : enherbement avant le semis

Sur la plateforme #SyppreLauragais, pour 2 des 3 modalités en blé du système innovant, il avait été décidé de différer la date de semis des céréales au-delà de fin octobre pour mieux répondre aux objectifs de réduction des risques liés aux bio-agresseurs (ray-grass, pucerons, …).

Du fait des conditions climatiques très humides en novembre et décembre (200 mm au lieu de 105 en moyenne), il a fallu attendre mi-janvier pour réaliser le semis.

Parcelle de céréales en semis direct le 30 octobre
Parcelle semée en direct le 30 octobre

Sur ces parcelles, des levées plus ou moins importantes d’adventices (essentiellement ray-grass) se sont installées dans l’interculture et il sera probablement très difficile de les contrôler efficacement par des moyens mécaniques avant semis (objectif 0 glyphosate). De nombreux « repiquages «  de plantes sont déjà observables.

De même, en pois protéagineux, les conditions climatiques n’ont pas permis de semer du pois d’hiver et le choix a été fait de passer en pois de printemps semés également mi-janvier sur la plateforme.

Sur la même thématique

 

Syppre Picardie : tout est enfin levé !

Les conditions climatiques compliquées du printemps n’ont pas permis des semis et plantations aux dates optimales. Maintenant que toutes les cultures sont levées sur la plateforme Picardie, Terres Inovia vous

Dans la même région

 

 

Ré-organisation de la plateforme #Syppre Champagne

Suite au départ en retraite de Pascal Amette, la gestion de la plateforme Syppre Champagne évolue. Pascal Amette, délégué régional ITB Champagne Yonne et pilote opérationnel de la plateforme Syppre

A lire aussi

 

Bilan de huit ans d’essais pour réduire l’usage des produits phytosanitaires

Après huit ans d’expérimentation, la majorité des plateformes de l’Action Syppre a réduit ses IFT, sans toutefois atteindre l’objectif initial de -50 %. Si la rotation semble effectivement avoir un effet sur la réduction des IFT, la diversification est, selon les cas, un levier ou un frein.     L’un des axes travaillés par Arvalis, l’ITB

Les derniers
articles