Les résultats

Chaque année, les responsables du projet Syppre en terres de craie de Champagne font une synthèse des observations et des résultats obtenus.

Les deux systèmes de culture sont comparés en synthèse, et des indicateurs mettent en évidence les écarts entre système innovant et témoin. Pour la campagne 2017/18, malgré le sec et des rendements betteraviers mauvais (dans l’absolu), la marge directe avec aides est très supérieure à la campagne dernière dans les deux systèmes. Ceci peut s’expliquer par les meilleures performances des colzas, céréales, tournesol par rapport à l’an dernier, et un prix plus favorable aux céréales.

Observations sur une parcelle de colza

Vis-à-vis de l’azote, l’écart entre les deux systèmes et pour les deux campagnes 2016/17 et 2017/18 est le même : aux alentours de 40 unités/ha de moins pour le système innovant.

En termes d’IFT (Indice de Fréquence de Traitement), l’augmentation en 2017/18 par rapport à la campagne précédente est principalement due à un IFT bien plus élevé sur betterave. Aucune différence notable n’est à signaler entre les deux systèmes, reflétant une nouvelle fois cette année la difficulté de diminuer l’IFT du système innovant.

Pour la seconde année consécutive, le système témoin est plus économe en consommation d’énergie et moins émetteur de gaz à effet de serre.